Adhésion

POUR TOUS LES CORRECTEURS !

Les correcteurs et correctrices se sont organisés en syndicat dès 1881 et ont rejoint la CGT en 1895. Aujourd'hui organisés en section de métier dans le Syndicat général du Livre et de la communication écrite CGT, nous avons pour vocation de fédérer et défendre tous les correcteurs, qu'ils travaillent dans la presse, l'édition ou la publicité, sous le statut de salarié (CDI, CDD, TAD, piges) ou celui d'auto-entrepreneur... Correcteurs, lecteurs-correcteurs, rédacteurs-réviseurs, mais aussi travailleurs de professions connexes (typographes, secrétaires de rédaction), n'hésitez pas à nous rejoindre ! 

en savoir plus

Notre Bulletin

À Malesherbes Publications, la direction précarise encore plus les précaires !

10 janvier 2020

À Malesherbes Publications (société qui édite notamment « La Vie » et « Le Monde des religions » et propriété du Groupe Le Monde), la direction a récemment annoncé la mise en place d'un plafond annuel individuel imposé aux pigistes (dont les correcteurs, qui sont quelques-uns à être rémunérés à la pige), fixé à 6 000 euros brut par an par pigiste. La mise en place de ce plafond va se traduire, pour nombre de pigistes, par une baisse de leur charge de travail et, donc, de leurs revenus.

> Lire

Casse sociale et professionnelle à « Livres Hebdo »

07 janvier 2020

La direction de Livres Hebdo a récemment annoncé que le magazine allait devenir 100 % numérique et passer d’hebdomadaire à mensuel. Dans le cadre de cette transformation, l’entreprise s’apprête à supprimer la moitié des emplois à la rédaction.
 

> Lire

Casse de l'assurance chômage : les correcteurs TAD et pigistes vont trinquer

06 novembre 2019

La casse de l’Assurance chômage votée il y a quelques mois va désormais se faire sentir pour les millions de demandeurs d’emploi et travailleurs précaires. Les nouvelles règles issues de cette « réforme » s’appliquent depuis le 1er novembre et elles vont durement frapper les chômeurs, en particulier les femmes et les plus précaires.

> Lire

Asfored : quand l’insouciance flirte avec la fraude

11 octobre 2019

Petite photographie de la rubrique « emploi » de l'Asfored, l'association nationale pour la formation et le perfectionnement professionnels dans les métiers de l'édition, pilotée par le syndicat patronal de la branche...

> Lire

L'art de corriger

30 juin 2019

Dans « Le Devoir », journal québécois, le chroniqueur Louis Cornellier rend hommage aux correctrices, aux correcteurs. 

> Lire

Motion de l'AG des salariés du Groupe Le Monde

25 juin 2019

Motion de l'assemblée générale des salariés du Groupe Le Monde du 24 juin 2019 au sujet des conditions de travail, d'hygiène et de sécurité qu'augure le nouveau siège du groupe, près de la gare d'Austerlitz.

> Lire

Les correcteurs solidaires des grévistes de l’imprimerie La Galiote Prenant

10 juin 2019

Depuis six semaines, les salariés en grève de l’imprimerie La Galiote, à Vitry-sur-Seine, sont mobilisés pour la défense de leurs droits et de leur dignité. Ils réclament le maintien de leur sixième semaine de congés payés, l’égalité salariale et le respect de leurs conditions de travail. Ils dénoncent également un management patriarcal à la dure qui règne dans l’entreprise sur tous les travailleurs.

> Lire

Pourquoi ProLexis ne pourra jamais remplacer un correcteur professionnel

12 avril 2019

L'actualité sociale à « Livres Hebdo », où la direction voudrait supprimer le service correction du magazine, nous montre combien d'illusions brasse encore ProLexis, ce logiciel de correction dont beaucoup pensent qu'il pourrait aisément remplacer le correcteur professionnel. Le syndicat a produit un document, à destination des directions, qui explique pourquoi il est dangereux de confier ProLexis à des personnes dont la correction n'est pas le métier. 

> Lire

Agenda

Adhesion

Dans la presse, l'édition ou la com, salarié ou auto-entrepreneur, à domicile ou sur site, ne restez pas isolé, syndiquez-vous !

En savoir plus


Le formulaire d'adhésion

Télécharger

Votre CV

Les correcteurs syndiqués peuvent déposer leur CV sur le site, régulièrement consulté par des employeurs.

Formulaire